Justice Media

Togo/ LCF et City Fm définitivement fermés ?

Est-ce la fin de l’histoire médiatique des organes Lcf et City Fm ? La question tenaille les esprits depuis ce mardi. Alors que l’opinion publique tablait sur la comparution des responsables du groupe Sud Media et de la HAAC  devant la justice, pour être mieux éclairée dans le dossier, la justice a tranché : « il n’y aura définitivement pas de procès ».

« Défaut d’intérêt à agir et défaut de qualité », c’est ainsi que la justice a qualifié le dossier du retrait des deux organes.

Tout s’est vite passé ce mardi 07 mars, date prévue pour confronter les deux parties. Dès le début de la matinée la juge a donné son avis « le dossier est irrecevable ». La Chambre administrative avançait l’argument selon lequel le Groupe Sud Médias représenté par Luc Abaki, son directeur actuel et le Groupe Sud Média Sarl U représenté par Pierrette Nasr épouse Bodjona, ne sont pas la même structure.

Après une suspension de l’audience, l’espoir était encore de mise.

Finalement, la Chambre administrative de la Cour Suprême du Togo a définitivement rejeté la requête du Groupe Sud Média. En d’autres termes l’affaire ne pourra paraitre devant aucune autre instance judiciaire. La décision est sans appel.

Commentaire d'article

Umalis