Société

Vers une modernisation du permis de conduire togolais

Le processus de délivrance du permis de conduire au Togo sera bientôt réorganisé. Pour poser les bases de la nouvelle réglementation, une rencontre d’échanges a été organisée par le Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, ce vendredi 03 mars 2017 à Lomé. Elle a porté sur les activités urgentes pour le démarrage de l’automatisation du processus de délivrance du document.

En avril 2016 un décret pris en conseil des ministres avait prévu la modernisation du secteur de la mairie et de l’urbanisme. Déjà en février dernier, une première rencontre avait réuni les acteurs de ces secteurs à Lomé. Occasion pour ces derniers de revisiter et d’amender  dix arrêtés en harmonie avec le décret de 2016.

C’est dans  cette logique de la modernisation des actes urbanistes, que  le ministère et ses partenaires   réfléchissent sur le processus de modernisation du permis de construire.

Selon le Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de Cadre de vie, Fiatuwo Séssénou, l’actuel permis de conduire est vétuste en raison du fait qu’il soit régi part le décret adopté depuis 1967. En effet, dans l’ancien système, l’obtention du permis de construire prenait au total 302 jours et coûtait plus de 300000 FCFA. Après l’adoption du décret en 2016, le délai est passé à trente 30 jours et les coûts sont fixés à 100000 FCFA.

« Dans ce processus, il est important d’améliorer le climat des affaires en vue d’en attirer les investisseurs et aussi d’améliorer les conditions et cadres de vie des togolais. Il est donc important de procéder à des réformes », a laissé entendre Fiatuwo Séssénou.

A en croire le membre du gouvernement, ces différentes rencontres accoucheront dans les prochains jours des décrets, censés donner une nouvelle orientation au secteur et améliorer le cadre de vie des populations.

 

Commentaire d'article

Umalis