Justice Société

Togo : Quatre jeunes remis en liberté à propos de l’affaire Mango

En Novembre 2015, quatre jeunes togolais avaient été arrêtés puis détenus à la prison de Dapaong (au nord de Lomé) dans l’affaire du projet de réhabilitation des aires protégées dans l’Oti. Aujourd’hui, ils ont recouvert leur liberté.

Ce vendredi 03 mars 2017, c’est décidément un jour de chance pour ces quatre jeunes qui ont été séparés de leurs familles et amis pendant plus d’un an. En effet, ils étaient préalablement condamnés à 48 mois de prison avec 33 mois de sursis.

Me Paul Dodji Apévon, l’avocat de la défense, s’est réjoui de cette fin heureuse dautant plus que « ces jeunes ne sont pas directement coupables de ces actes de violences ».

Rappelons que suite à la décision gouvernementale de réhabiliter la faune dans la préfecture de l’Oti en novembre 2015, des manifestations publiques ont eu lieu avec de violentes répressions faisant 8 morts et plusieurs blessés.

Commentaire d'article

Umalis