Santé

Togo : Des cas de méningite et de fièvre Lassa détectés, agissons vite !

Selon le Ministère togolais de la Santé, 246 cas liés à l’épidémie de méningite dont 21 décès ont enregistrés depuis janvier 2017. Cette nouvelle vague de maladie fait rage dans quatre (4) régions du Togo notamment Plateaux, Centrale, Kara et Savane. En plus, entre le 20 et le 26 février 2017,  « deux (2) cas de fièvre de Lassa sur des individus en provenance du Burkina Faso et du Nord Bénin » ont été détectés dans le district sanitaire de l’Oti.

Le gouvernement togolais a donc organisé une campagne de vaccination de cinq (5) jours dans la préfecture la plus touchée, celle d’Akébou, en vue de réduire le risque de propagation du virus et par là le taux de mortalité dans la tranche vulnérable de deux à vingt-neuf (2 à 29) ans. En effet, cette campagne de vaccination gratuite est financée par l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) à hauteur de deux cent neuf millions (209 000 000) FCFA.

En outre, le ministère de la santé a pris d’autres mesures comme le traitement gratuit des patients, le renforcement de la surveillance communautaire ainsi que la sensibilisation des populations à propos des gestes sanitaires essentiels : se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, se faire vacciner contre le germe responsable de l’épidémie après la prise en charge par un agent de santé et surtout éviter les contacts étroits et prolongés avec un malade déclaré.

Rappelons que la méningite se manifeste par une fièvre brusque, des maux de tête, une raideur du cou et se transmet par les secrétions corporelles (sueur, éternuement, toux). En ce qui concerne la fièvre Lassa, elle se reconnait par la fièvre, des maux de tête, des maux de gorge, des toux, des nausées, des vomissements, une diarrhée, des douleurs musculaires, des douleurs thoraciques, des saignements.

Commentaire d'article

Umalis