Santé Société

Togo : Cris de détresse du personnel du CHU de Kara et des patients

Située à plus de 500 Km de Lomé, la ville de Kara fait partie des plus grandes villes du pays. Cependant, les infrastructures ne sont pas au top dans cette partie du Togo qui semble manquer de tout : routes, centres de loisir, écoles et même hôpitaux. Sur ce dernier aspect justement, dirigeons notre projecteur sur le Centre Hospitalier Universitaire de Kara.

Selon les constats de Firmin Teko-Agbo, journaliste-chroniqueur politique, « les conditions de travail deviennent de plus en plus pénibles pour le personnel ». Ceux-ci aimeraient bien soigner leurs patients et les mettre dans les conditions adéquates pour leur rétablissement toutefois, leur volonté ne s’accorde pas avec les moyens qu’ils ont à leur disposition.

La situation semble désolante puisque le centre de soins médicaux a un besoin criard de rénovation et la morgue n’est pas opérationnelle. De même, les infrastructures sont insuffisantes et inappropriées aux soins : les scanners sont continuellement en panne,  les radiologues au repos par manque d’appareil fonctionnel, le nombre de lits, certes délabrés, est en dessous de la demande, coupure incessantes de courant, les laboratoires ne servant que de demeures aux cafards et souris.

A cet effet, l’appel est lancé au ministère en charge de la santé et au gouvernement en vue de relever le défi de mettre les populations de Kara dans les conditions appropriées. Au vu de la situation qui prévaut, les efforts sont faits certes,, mais cela représente si peu en face du vaste chantier qui s’étend.

Commentaire d'article

Umalis