Sécurité Société

Togo/ Manifestations contre la hausse du carburant, le parquet a ouvert une enquête

?

L’information émane du ministre de la Sécurité et de la Protection civile. Selon lui, pour faire la lumière sur les circonstances de la mort du jeune manifestant tué lors des manifestations du 28 février dernier,  le parquet a ouvert une enquête.

Le jeune Alabi Nadjinoudine, âgé d’une trentaine d’année a fait les frais de l’intervention de la Brigade d’intervention rapide à Agoe-Zongo lors des récentes manifestations contre la hausse du prix des produits pétroliers.

Suite au drame, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehane, a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de la mort pour situer les responsabilités alors que plusieurs acteurs de la société civile dénoncent une bavure policière.

« Dire que c’est une bavure, c’est sans doute prématuré. Le Parquet a ouvert une enquête qui déterminera les circonstances dans lesquelles la victime est décédée. En tout était de cause, la mort par balle n’est pas acceptable et je le regrette », a soutenu Yark Damehame.

Les résultats de l’enquête sont vivement attendues dans les prochains jours.

Commentaire d'article

Umalis