Politique

Togo : Jean Pierre Fabre reconnait ses erreurs de lutte politique

Reçu lundi dernier sur la radio Metropolis, une chaine privée de la place, le chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre s’est prononcé sur l’actualité sociopolitique du moment. Dans ses propos le président national de l’Anc est revenu sur stratégie de lutte pour réclamer l’alternance.

En passant en revue  les activités  du parti ces dernières années, Jean Pierre Fabre a remonté le parcours de ses militants, notamment les marches hebdomadaires qu’usaient le parti pour faire pression sur le pouvoir à l’issue des élections.

Et pour Jean Pierre Fabre, si cela n’a pas eu les résultats escomptés, c’est parce que
« Le peuple est comme-çà ! C’est nous, les hommes politiques, qui avons dilapidé sa disponibilité », a déclaré le chef de file de l’opposition togolaise.

Le Président National de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC)  reconnait en outre ne pas avoir « bien utilisé, au moment opportun, la disponibilité populaire ».
Jean Pierre Fabre n’a pas manqué d’appeler la population de reprendre confiance en vue de sec concentrer sur les prochaines échéances électorales prévues pour 2020.

Commentaire d'article

Umalis