Société

Togo / Nouvelle hausse des prix des carburants : les réactions s’en suivent…

La capitale togolaise s’est réveillée ce matin sidérée par la décision du gouvernement d’augmenter les prix des produits pétroliers. C’est dans cette zone du Togo que se concentre la majorité des usagers de la route : taxi-motos, voitures taxi, conducteurs particuliers d’engins à deux roues et de voitures. A cet effet, les conducteurs de taxi et les Zémidjan ont pris d’assaut les rues de Lomé pour afficher leur désapprobation.

Pour rappel, les produits pétroliers ont subi une hausse il y a à peine un mois. Alors que les nouveaux prix difficilement acceptés ne sont pas encore rentrés dans les habitudes, une nouvelle augmentation survient qui, pour cette fois, ne peut être considéré comme « légère ».

Les grognes individuelles ne faisant pas effet, les Zémidjan et les conducteurs de taxi ont joint le geste à la parole en organisant une protestation commune contre cette nouvelle hausse des prix à la pompe. Cette manifestation a d’abord commencé au Carrefour Deckon avant de déboucher sur le Carrefour Colombe de la Paix puis de se diriger vers l’autre grand carrefour de Lomé, celui de GTA. Cette situation a provoqué une réelle paralysie du trafic routier. Actuellement, les forces de l’ordre et de sécurité s’activent pour contenir ces mouvements de mécontentement.

Précisons que le super sans plomb a subi une augmentation de 48 francs CFA et le gasoil une hausse de 48 francs CFA. Quant au pétrole lampant, il coûtera désormais 468 francs CFA et le mélange deux temps a atteint la barre de 623 francs. Mais, le prix du gaz butane n’a pas changé.

Commentaire d'article

Umalis