Société

Manifestations à Lomé ce matin : Voici l’épilogue du film…

A la suite de la décision gouvernementale portant augmentation des prix des produits pétroliers à partir de ce mardi 28 février, les usagers de la route, en particulier les conducteurs de taxi et les zémidjan, sont descendu dans les rues pour manifester leur colère. Mais, l’intervention des forces de l’ordre et de sécurité n’y fit rien.

Sur fond de slogans hostiles tels que « Trop c’est trop », « nous voulons le ministre », « nous volons la baisse de prix des produits pétroliers », les différents carrefours de la ville de Lomé étaient bondés de manifestants.

Les forces de l’ordre, voulant imposer le calme, se sont heurtées aux protestations de la foule. Ainsi donc, les deux parties se sont confrontées à coups de grenades lacrymogènes et de jets de pierres au rond – point GTA.

En plus, un bus de Sotral garé en plein milieu du carrefour a été d’abord saccagé puis brûlé. Les panneaux de publicité et les feux tricolores du carrefour n’ont pas été épargnés. Des pneus calcinés et une odeur de souffre dans l’air témoignent de de la virulence des confrontations.

Commentaire d'article

Umalis