Faits divers

Mariage du siècle à la mairie de Lomé : Une vieille blanche avoisinant la centaine dit « oui » par bonté!

Ce jeudi 23 février dans la matinée, un évènement inhabituel s’est passé à l’hôtel de ville de Lomé (Togo). Un jeune homme à qui on donnerait au plus 30 ans s’est unit à vie avec une « jeune dame » qui pourrait bien être sa grand-mère. Mettre l’heureuse élue dans la catégorie des octogénaires n’est en rien un crime, mais juste un acte qui sort de l’ordinaire. Est-ce un mariage par amour ?

A l’ère du numérique et du développement des technologies de l’information et de la communication, il a fallu un rien de temps pour que cette photo fasse le tour du monde. Jusqu’à présent, l’identité des deux mariés n’est pas encore connue mais de toute la situation, ce n’est pas le plus grave.

Sur les réseaux sociaux, chacun y va de son commentaire. Pour certains, ce n’est que la matérialisation de l’adage « l’amour est aveugle ». D’autres trouvent que le jeune homme s’est marié pour l’argent et les papiers en vue d’aller en Occident. La plupart sont persuadés que c’est la conséquence des maux qui minent la jeunesse togolaise qui, ne lésine pas sur les moyens de sortir de la précarité.

« Après renseignements, il se trouve que la vraie femme du jeune homme est celle qui est à sa droite. La femme blanche est une amie très proche du jeune couple africain. Vu l’âge très avancée de la dame blanche, elle a voulu léguer ses biens à ce couple africain car elle n’a pas de famille ni de proches ! Mais avec la législation belge très compliquée, elle a fait ce geste humaniste délibéré pour faciliter les démarches à ses amis africains afin qu’ils puissent bénéficier de son héritage plus tard. », a précisé en commentaire sur facebook Ignacio Kodjo Gandard Afiadegnigban, entraineur de football residant en France.

Commentaire d'article

Umalis