Santé

Lancement des JSE au Togo pour l’immunité des enfants et des femmes enceintes

Du 23 au 26 février 2017, le Togo du Nord au Sud vibrera sous les activités de la 2ème édition des Journées de la Santé de l’Enfant (JSE). A cet effet, le ministère de la santé et de la protection sociale avec l’aide financier du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a officiellement lancé cet évènement ce mercredi 22 février 2017.

Pendant la période que couvre les Journées de la Santé de l’Enfant, la vitamine A sera administrée aux enfants de 6 à 59 mois,  les enfants de 12 à 59 mois seront dépistés à l’Albendazole, les enfants de 0 à 2 ans seront également vaccinés et les femmes enceintes bénéficieront de la vaccination contre le tétanos. Tous ces soins seront donnés gratuitement dans les centres de santé, par le biais du Porte-à-porte et l’aménagement des sites rapprochés.

En tout, 1.516.621 enfants de 0 à 59 mois sont attendus pour ces interventions. Précisons que ce projet bénéficie du soutien de l’Unicef à hauteur de 249 000 000 CFA grâce à l’appui financier du Gouvernement Canadien. En effet, les JSE visent à offrir aux enfants de moins de cinq ans et aux femmes enceintes, un ensemble de services préventifs et promotionnels intégrés dans le but de les protéger des maladies préventives par la vaccination en améliorant ainsi l’impact du programme élargi de vaccination de routine.

Cette action est dirigée vers les enfants et les femmes enceintes pour des raisons particulières. Au Togo, la situation sanitaire des enfants reste souvent marquée par des taux de morbidité et de mortalité encore élevés, malgré une baisse générale de la mortalité chez les enfants et les femmes enceintes. Sur mille naissances, environ quatre vingt-huit (88) enfants ne survivent pas jusqu’à leur 5e anniversaire.

Commentaire d'article

Umalis