Agro-Environnement

Togo/Des audits forains en perspective pour mieux protéger notre environnement

Dans un communiqué rendu public ce lundi, l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE)  a annoncé qu’elle lance du 03 avril au 30 juin prochain des audits environnementaux forains sur toute l’étendue du territoire national.  L’opération sera menée  en collaboration avec les ministères en charge de la Protection civile, de l’Hydraulique, des Mines et de l’Energie, de l’Environnement, et  l’Organisation des bureaux d’études togolais (Obet).

Selon le communiqué ces audits consistent en la mise en application la loi n°2008-005 du 30 mai 2008 portant loi-cadre sur l’environnement. L’opération s’inscrit dans la perspective de la prévention et de la gestion des risques sanitaires liés à la gestion de l’eau et des accidents et catastrophes technologiques.

A cet effet les opérateurs économiques qui produisent ou commercialisent  toute matière menaçant la propreté de l’environnement seront évalués. Ce sont entre autres les structures de production et de commercialisation d’eau en bouteilles ou en sachets (pure water), des dépôts de carburants, des stations-service, etc.

Des textes réglementaires obligent les promoteurs à soumettre leurs projets et leurs activités à l’étude d’impacts environnemental et social et à l’audit environnemental pour prévenir les impacts négatifs et les risques technologiques et catastrophiques pour la santé et la sécurité des populations.

Pour faciliter donc  le respect de ces exigences légales, ces audits forains seront facturés à des coûts très réduits pour donner la chance au maximum d’opérateurs économiques de se conformer à la réglementation  en vigueur.

Des contrôles systématiques seront faits après ces audits forains, et tous les operateurs qui ne respectent pas les normes légales seront soumis à la rigueur de la loi, avertit le communiqué. Les opérateurs concernés sont invités à s’inscrire à l’ANGE du 27 février au 27 mars prochains.

 

 

 

Commentaire d'article

Umalis