Santé

Togo : Les travailleurs du secteur pharmaceutique réclament de meilleures conditions

Le Syndicat des agents de pharmacies privées et grossistes du Togo (SYNAPHAPRIG-TOGO) était en congrès statutaire sous le thème « Le travail décent dans le secteur pharmaceutique ». Le but poursuivi par ce nouveau syndicat est la lutte pour l’amélioration des conditions de travail et de vie des employés de pharmacie.

« Le travail en pharmacie ne nourrit pas son homme. On dit souvent que les pharmaciens sont bien, mais il faudrait aussi que leurs collaborateurs soient bien aussi. Il faut que des dispositions soient prises pour que le travailleur soit assuré et déclaré à la caisse nationale de sécurité sociale », a indiqué Alexandre Assiobor, Secrétaire administratif du SYNAPHAPRIG.

En effet, les acteurs du corps de la pharmacie ont une place importante dans la chaîne de prise en charge des populations sur le plan de la santé et du bien-être. Malheureusement, ces agents de la pharmacie ne bénéficient pas d’un traitement conséquent à leur travail.

Par conséquent, ce nouveau syndicat s’investit à offrir un cadre pour la formation des travailleurs du secteur pharmaceutique au Togo, à donner l’opportunité aux vendeurs en pharmacie ayant exercé plus de 10 ans d’ouvrir un dépôt pharmaceutique et d’amener les employeurs du secteur à opter pour la domiciliation des salaires des travailleurs dans les institutions financières.

Commentaire d'article

Umalis