Media Sécurité

Togo / Le ministre Yark promet : « Les détracteurs de Robert Avotor seront punis »

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame, a été mis au courant des agressions dont est victime Robert Avotor, le journaliste de L’Alternative. L’Observatoire togolais des médias (OTM)  s’est chargé de cette démarche. En réponse, le ministre Yark a promis réagir le plus tôt possible.

A cet effet, le ministre Yark Damehame, le Commissaire Awa, l’attaché de presse, le Lieutenant-Colonel Akobi et le journaliste Robert Avotor, accompagné du président de l’OTM, Aimé Ekpé, du Directeur de publication du journal L’Alternative, Ferdinand Ayité et du Directeur du journal Le Rendez-Vous ont eu une rencontre hier matin dans les locaux du ministère.

La victime, Robert Avotor, a exposé jusqu’aux menus détails les agressions directes et indirectes qu’il subit depuis le 7 février où il a été battu par les gendarmes dans l’exercice de sa profession à Akato-Viépé, jusqu’à la menace de mort dirigée contre sa personne. Il a de même parlé de ses difficultés à la justice où il se heurte au refus d’enregistrement de ses plaintes.

A son tour, le ministre de la Sécurité a témoigné sa compassion au journaliste et a rassuré que les auteurs « qui sont facilement identifiables » seront punis. En plus, il a instruit ses services pour une prise en charge médicale de Robert Avotor.

Commentaire d'article

Umalis