Culture & Réligion

Togo / Cérémonie du « Malbkont » : Les jeunes Moba à l’école de la vie

Dans la tradition des Mobas (peuple vivant à Dapaong au nord du Togo), le « Malbkont »  est une cérémonie d’initiation des jeunes gens.  Composé de deux mots, Malb (le nom d’un clan) et Kont (couvent), cette cérémonie rituelle est un passage essentiel pour la jeunesse masculine de ce peuple afin de la préparer à affronter la vie et d’en faire des hommes de demain appelés à pérenniser la tradition.

A l’origine, c’est le clan « Malb » qui l’a institué pour ses ressortissants. Mais, cette cérémonie d’initiation a rencontré l’approbation des clans voisins et a été ensuite adoptée. En effet, chaque année, de décembre à février, les jeunes garçons concernés par l’initiation sont regroupés dans un couvent à l’écart du village pour vivre les rites. Ils passent tout le temps dédié à la préparation rituelle dans la brousse. C’est en effet, l’occasion de mesurer leur endurance et leur capacité à affronter les péripéties de la vie.

Au cours de cette période de préparation, les maîtres-initiateurs ont pour mission d’enseigner ces jeunes et de leur inculquer toutes les valeurs essentielles.

Constituée de deux étapes dont la première est l’apprentissage de la langue réservée aux initiés (le malkom) et qui ne doit sous aucun prétexte être révélé à un « profane », la seconde partie consiste à apprendre la danse, la musique, les contes et les devinettes du terroir. La circoncision clôture donc cette longue marche vers le monde adulte.

Commentaire d'article

Umalis