Finance

Grace à l’ARMP, les opérateurs économiques du Togo pourront mieux soumissionner aux marchés publics

Depuis ce 20 février jusqu’au 7 mars prochain, les opérateurs économiques sont formés sur la présentation des soumissions aux marchés publics. Cette formation initiée par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) vise à doter ces operateurs de connaissances pratiques sur les moyens d’exploiter efficacement les dossiers d’appel à concurrence.

Ce sont 420 opérateurs évoluant dans le domaine des marchés de fournitures et des services courant, le domaine des marchés de travaux et le domaine des prestations intellectuelles qui prendront part à ces formations.

Pendant ces 15 jours, ces derniers bénéficieront de 12  ateliers de formations sur le sujet. Au terme de la formation, les participants seront mieux armés pour découvrir les stratégies d’accès aux informations relatives aux marchés publics et seront aptes à analyser les besoins exprimés dans les dossiers d’appel à concurrence.

A en croire le directeur général de l’ARMP, Théophile René KAPOU, cette serie de formations s’inscrit dans la stratégie nationale de renforcement des capacités des acteurs mise en œuvre par le conseil de régulation de l’ARMP.

L’Autorité  de régulation des marchés publics est une Autorité administrative indépendante, qui jouit d’une autonomie de gestion administrative et financière.
Sa mission consiste à assurer la régulation du système de passation des marchés publics et des conventions de délégation de service public.

Commentaire d'article

Umalis