Agro-Environnement Développement

Togo : Avec la FAO, sols fertiles et infertiles ne se valent pas

Avec l’appui financier de l’Organisation des Nations Unies pour  l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), deux projets ont été lancés dans le domaine de l’environnement et de l’agriculture par le gouvernement togolais ce vendredi.  Ces projets permettront au Togo de se doter d’une cartographie des sols infertiles et en même temps, renforcer ses capacités de surveillance épidémiologique des maladies animales. 

Le premier projet d’élaboration d’une nouvelle carte de données sur les  sols et de mise en place d’un système nationale d’information sur les sols au Togo est financé à hauteur de 172 millions de F CFA et permettra aux agriculteurs d’en savoir mieux sur la fertilité des sols en vue de booster la production agricole au Togo.

Le second dont le financement est évalué à 192,265  millions de F CFA vise à renforcer les capacités de surveillance épidémiologiques du réseau  de surveillance des maladies animales sur l’ensemble du territoire. Selon le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique le Col Ouro Koura Agadazi, le Togo tend ainsi vers l’amélioration de la production animale.

Pour  Antonio Isaac Monteiro, le Représentant-résident de la FAO au Togo, l’appui financier de la FAO à ces projets dénote de l’engagement de l’institution dans  la lutte contre la faim au Togo.

Commentaire d'article

Umalis