Diplomatie

Réformes, élections locales, alternance…, il a tout dit à Deutsche Welle !

En déplacement en Allemagne dans le cadre d’un colloque économique organisé à Bonn par la Fondation Konrad Adenauer,  le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, Robert Dussey, s’est confié à cœur ouvert dans une interview accordée à Deutsche Welle, une radio allemande, sur les sujets sociopolitiques épineux de l’heure.

En effet, en ce qui concerne les élections locales, le diplomate togolais a nié l’existence d’un blocage quelconque en vue de la réalisation de cette réforme qui tient à cœur aux togolais. D’ailleurs, il a assuré que le dernier tournant a été amorcé et que « nous allons incontestablement avoir les élections locales très bientôt. Je vous rassure qu’il y aura les élections locales d’ici la fin de cette année ».

A cet effet, il en a appelé à « la volonté politique de tous les partis politiques ». A l’entendre, il n’y a que cela qu’attend le gouvernement pour concrétiser ce point puisque le président de la République lui-même s’est personnellement engagé pour cela.

En outre, Robert Dussey a réaffirmé que seul le HCRUUN est en mesure « de piloter la question des réformes constitutionnelles institutionnelles et de la réconciliation ». « Il y a une commission qui est mise en place et je crois qu’il faudrait patienter un peu pour avoir les résultats », a-t-il renchérit.

« Mais vous pensez que le président Faure voudrait rester au pouvoir éternellement? Je ne crois pas. C’est un être humain comme nous. Pour le moment il n’y a pas de limitation de mandats présidentiels… », explique t-il à propos de la bonne foi de Faure Gnassingbé.

Dès lors, le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, a invité les hommes d’affaires allemands à venir partager leurs expériences avec le Togo à l’occasion du ‘’ Printemps de la coopération Togo-Allemagne’’ qui se tiendra dans la ville de Dapaong du 3 au 5 avril prochain.

 

Commentaire d'article

Umalis