Culture & Réligion

Togo /La muraille d’Agbogbo : Les générations futures pourront la contempler

Le ministère de la culture vient de lancer un projet dénommé « protection et réhabilitation du périmètre de l’ancienne cité du peuple Ewé de Notsè ». Comme l’indique la dénomination, le projet consiste à  la rénovation de l’ancienne muraille d’Agbogbo. L’action s’inscrit dans le cadre du Projet de Gestion Intégré et des Catastrophes des Terres (PGICT).

Construite depuis les temps anciens, la muraille d’Agbogbo s’étendait sur un périmètre de 14,5 km avec 4 m de hauteur et 3 m d’épaisseur. Un mur vieux de plusieurs années mais qui regorge d’histoires.

« Ce mûr a été un abri protectionniste à l’intérieur duquel avait vécu pendant longtemps le peuple Ewé avant l’exode, qualifié de nos jours de dispersion des Ewé », explique le Chef canton de Notsè, Ewefiaga Togbui Agokoli IV.

Un page historique que l’Etat togolais veut reconstruire. A cet effet, le ministre va organiser reprendre la construction de la muraille d’Agbogbo tel qu’érigé depuis la nuit des temps.

à travers cette opération de réhabilitation nous vouons protéger notre patrimoine culturel commun afin de le rendre plus accessible à tous car la protection du patrimoine, sa valorisation et sa transmission aux générations futures sont donc des impératifs éthiques, inséparables du respect de la dignité et de la personne humaine « , a expliqué Guy Madjé Lorenzo, ministre chargé de la culture.

L’exécution du projet est financée par la banque mondiale à hauteur de 30 millions de francs CFA.

 

Commentaire d'article

Umalis