Media

Plus d’interférence entre les émissions radios et la fréquence de la tour de contrôle de Lomé

Une rencontre de sensibilisation a été organisée par l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) à l’endroit des responsables des organes de radio Fm ce mardi 14 février. Ceci, dans le but de réfléchir sur les risques et dangers liés à la perturbation des fréquences aéronautiques et de trouver des solutions aux problèmes d’interférences d’émissions radio Fm et la fréquence 120.7 de la tour de contrôle de Lomé.

Le directeur de l’ANAC, Col. Gnama Latta, est d’abord revenu sur le fait que la fréquence VHF (120.7) de la tour de contrôle de Lomé consacrée à la communication « air-sol » subit plusieurs interférences par des radios Fm de la place. Il a ensuite expliqué que les perturbations des fréquences aéronautiques en général et de la fréquence de la tour de contrôle en particulier représentent un danger pour la navigation aérienne.

A son tour, l’ingénieur en aéronautique et télécommunication, M. Yao Anoba, a présenté un sommaire des interférences enregistrées au niveau de la tour de contrôle de Lomé et a démontré comment cette situation n’aide pas à fournir des informations correctes entre le tour, les contrôleurs et les pilotes.

En guise de solution, l’ingénieur propose de créer un serveur des stations radios, d’effectuer des contrôles pour voir leurs états de fonctionnement au niveau des connexions, des câblages et des antennes. « Ceci, permettra de vérifier si une bonne adaptation est faite à chaque endroit afin qu’une fuite de signale n’occasionne pas les interférences en question », a-t-il indiqué.

Commentaire d'article

Umalis