Faits divers

Polémique sur les biscuits Lausanne, plus de crainte!

Depuis quelques semaines, des informations circulant sur les réseaux sociaux font état de la supposée mauvaise qualité des biscuits « Jack n Jill Lausanne » communément appelés « Lausanne ». Selon les messages véhiculés, ces biscuits contiendraient des substances chimiques toxiques qui auraient occasionné la mort de certaines personnes après consommation. « Faux », rétorquent les responsables de la société productrice de cet amuse bouche.

C’est au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi  que les responsables de la société H&H, entreprise productrice des biscuits Lausanne, se sont exprimés. Occasion pour les responsables de l’entreprise de démentir l’information véhiculée par plusieurs internautes.

Selon ces derniers, ces messages s’apparentent à une campagne d’intoxication mise en branle par des individus mal intentionnés.

« Nous avons l’assurance sur nos produits et la population ne devra avoir aucune inquiétude en consommant nos produits. Le produit Lausanne est certifié par de grands laboratoires avant d’arriver en Afrique. Partout où nous sommes en Afrique les laboratoires ont toujours fait des analyses et ont toujours attesté que ce sont de bons produits. Le ministère du Commerce peut le confirmer », a rassuré Joseph Gbandi, Assistant du Représentant de l’entreprise H&H.

Ce dernier n’a pas manqué de situer les consommateurs sur l’origine du produit, sujet qui a également fait objet de polémique. Selon lui, les biscuits Lausanne ne sont pas fabriqués en Afrique du Sud comme le prétendent les mauvaises langues mais plutôt produits en Thaïlande.

« Ces biscuits n’ont tué personne depuis 10 ans qu’ils sont mis sur le marché », rassure Joseph Gbandi en invitant les  consommateurs à consommer à volonté et sans crainte les biscuits Lausanne.

 

Commentaire d'article

Umalis