Société

Message aux tourtereaux : « Oui » à la St Valentin, « non » aux grossesses

« Saint Valentin sans grossesse », c’est le mot d’ordre de la première édition de la campagne qu’organise le Réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la Santé de Reproduction et la Planification Familiale au Togo (JASR/PF Togo) ce 14 février 2017 à Lomé. Avec les appuis technique et financier de IntraHealth, cette association compte apporter sa contribution aux efforts de réduction du taux de grossesses précoces et de contamination aux IST, VIH/ Sida.

Généralement, les jeunes et les adolescents sont les premiers à faire de cette fête la leur. Ainsi donc, la saint valentin rime le plus souvent avec l’augmentation des pratiques sexuelles et autres comportements sexuelles à risque au sein de la jeunesse, essentiellement chez les élèves. Pour le président des JASR/PF Togo, M. Isidore Kuessan, « la campagne saint valentin sans grossesse contribuera ainsi à réduire les risques liés aux IST et VIH/SIDA et aux grossesses non désirées au moment de cette fête ».

A l’ordre du jour, il y aura l’animation des émissions radio en éwé et français, la sensibilisation des adolescents et jeunes sur les questions de Santé Sexuelle et Reproductive ainsi que les avantages de la Planification familiale dans le but d’aider les jeunes à adopter des comportements sexuels sains et responsables.

Dans le cadre de cette même campagne, le centre des jeunes de l’Association Togolaise Pour le Bien-être Familial (ATBEF), sis à Bè Kpéhénou (Lomé), est retenu pour offrir gratuitement, dans la journée du 14 février, des séances de dépistages et de sensibilisation sur les Ist/Vih/Sida, et l’utilisation des méthodes contraceptives par des jeunes, adolescents des milieux scolaires et extrascolaires.

Commentaire d'article

Umalis