Développement

A l’école de l’ARMP pour savoir mieux sur les marchés publics au Togo

Le gouvernement togolais a voulu réglementer les passations de services et instaurer la transparence en matière de marchés publics en créant l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). Cependant, les mesures de professionnalisation mises en place demeurent jusqu’à présent inconnues pour nombre de soumissionnaires.

A partir de ce constat combien exact, l’ARMP organise tout au long du mois de février des sessions d’information et de vulgarisation à l’endroit des premiers acteurs de ce secteur clé de développement économique.

Vu que cette situation de quasi-ignorance devient préjudiciable pour les opérateurs privés qui perdent pour ainsi dire des marchés importants, plusieurs thèmes seront abordés : conditions d’éligibilité et de participation aux appels à concurrence, analyse des besoins exprimés dans les appels d’offres, réponses judicieuses à y apporter, principes de conformité aux soumissions, etc…

Rappelons que l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) est un organe administratif indépendant jouissant d’une autonomie de gestion administrative et financière et qui, assure la régulation du système de passation des marchés publics et des conventions de délégation de service public.

Commentaire d'article

Umalis