Jeunesse et emploi

Volontariat au Togo : Des chiffres qui rendent fiers Omar AGBANGBA

L’agence Nationale de Volontariat du Togo a largement contribué à faire baisser le taux de chômage au Togo. C’est qu’indique le Directeur Général de l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT), M.Omar Agbangba.  Invité ce 07 février sur une radio de la place, il a dressé un bilan onéreux du volontariat au Togo.

Dans son intervention le directeur de l’agence nationale du volontariat a tout d’abord tenu à lever l’équivoque sur les objectifs précis du programme de volontariat.

« Le volontariat doit être perçu comme un tremplin, une passerelle offerte aux jeunes de se faire une première expérience du monde du travail en participant eux aussi à la réalisation des objectifs de l’institution au sein de laquelle ils sont affectés. Ainsi vu, le volontaire ne doit pas se considérer comme un « salarié », ou un « stagiaire », et il se doit de continuer les recherche d’emploi en s’appuyant maintenant sur l’expérience qu’il est entrain d’acquérir au sein de la structure dans laquelle il travaille »,explique Omar  Agbangba.

Et pour ce dernier, ceux qui ont compris la mission s’en sont bien sortis aujourd’hui.

« Sur les 1000 premiers volontaires des vagues 1 et 2 déployés en 2011, nous notons  avec satisfaction que seuls 388 ont fini  leur mission en 2016 comme volontaires. Ce qui voudrait dire que environ 700 ont trouvé de meilleures opportunités d’emploi. Cela équivaut à un taux de démobilisation de plus de 60%. Aussi, selon nos récentes statistiques de décembre 2016, 2/3 des volontaires qui ont trouvé de meilleures opportunités ont passé au plus deux années dans le volontariat et 30% ont effectué deux à quatre années de mission », note avec satisfaction de l’ANVT.

Abordant la question des 388 volontaires qui ont terminé leur mission en décembre dernier, M. Agbangba indique qu’au moins 50% viennent de décrocher des contrats de travail auprès de leur structure d’accueil pour certains, et sur le marché du travail pour d’autres.

Pour Omar Agbangba les exploits du programme se sont perpétués en 2016. Au cours de cette année, « 3103 volontaires supervisés par 158 volontaires d’expertise senior ont été mobilisés et déployés sur des missions d’intérêt public dans 13 villes du pays. Pour ceux de la phase pilote qui ont terminé leur mission, 336 ont reçu des kits d’installation et plusieurs sont aujourd’hui à leur propre compte », explique le directeur général de l’ANVT.

Selon ce dernier , la structure est en constante mutation et les réformes qui s’opèrent vont aux bénéfices des jeunes et des communautés.

Récemment, l’ANVT a entamé un nouveau volet qui permet aux Jeunes Descolarisés de s’insérer dans le monde professionnel. Ce nouveau programme veut répondre au besoin d’étendre l’initiative du volontariat aux jeunes non diplômés et sans qualification professionnelle.

A ce jour, plus de 11000 volontaires et plus de 15 milliards de Francs CFA sont mobilisés au Togo dans la mise en œuvre du programme national de volontariat, depuis 2011.

Pour le compte de l’année 2017, l’ANVT compte  mobiliser 2500 volontaires.

L’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) est un établissement public administratif par décret présidentiel en 2014. Elle a pris la relève du programme de Promotion de volontariat national (PROVONAT) venu à terme d’un parcours de 5 années de mise en œuvre. L’ANVT est une structure de promotion du volontariat inclusif, basé sur l’engagement citoyen au service du développement et du rayonnement du Togo.

Commentaire d'article

Umalis