Agro-Environnement

Togo : « M. le ministre, l’INFA de Tové n’est pas au mieux de sa forme »

Dans une lettre ouverte adressée au ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique, Ouro-Koura Agadazi,  les formateurs de l’Institut National de Formation Agricole de Tové présent la situation de cet institut qui est au plus mal de son état sous Soedji Kokouvi, le Directeur Générale par intérim.

L’interférence dans la mise en œuvre des activités confiées aux cadres, des pertes économiques et pédagogiques, l’absence des commissions de passation et de contrôle des marchés, le redéploiement des agents sans tenir compte de leur qualification constituent entre autres les problèmes posés par les formateurs de l’institut.

A cet effet, ils ont fait des propositions par rapport à ces situations qui paralysent le bon fonctionnement du centre notamment la mise en œuvre des conclusions du processus de restructuration de l’INFA de Tové, l’alignement du traitement sur la grille de la fonction publique à partir de janvier 2017, l’attribution des primes annuelles de bibliothèque et de recherche d’une valeur de 300.000 FCFA à chaque formateur.

Malheureusement, cette situation cause du tort aux étudiants dudit institut qui n’ont d’ailleurs pas pu faire de sortie pédagogique l’année dernière. En plus, la plupart des travaux pratiques n’ont pas été effectués. Par conséquent, les étudiants n’ont trouvé autre recours que d’exprimer leur colère à travers des tracts enflammés contre le Directeur Général par intérim, Soedji Kokouvi et, le climat s’envenime davantage avec des grèves des formateurs en perspective.

Commentaire d'article

Umalis