Media

Togo : L’écho de la fermeture de LCF-City Fm a atteint Paris

La fermeture des deux organes LCF et City Fm ne fait pas que réagir les organisations togolaises. A l’international, les réactions fusent également. Depuis Paris l’Union Internationale de la presse Francophone (UPF) a fait état de sa consternation.

L’Union Internationale de la presse Francophone dit s’indigner de la décision de la HAAC.

Selon elle, cette situation dénote de la restriction de l’espace de liberté que le Togo a fait en adoptant un code de la presse comprenant la dépénalisation des délits de presse.

Par conséquent l’Union interpelle la HAAC à reconsidérer sa décision pour permettre aux deux organes de reprendre fonction.

L’UPF rappelle également que près de 70 personnes sont ainsi au chômage  et dit s’inquiéter de leur avenir.

Pour finir , l’UPF invite les deux parties à régler le problème par les voies de la concertation et de la sagesse.

Commentaire d'article

Umalis