Politique

Opposition : Qui sont les « pseudos » opposants selon Jean-Pierre Fabre ?

L’information avait fait le tour des médias et la une des journaux locaux. Unicité d’actions ou rapprochement entre CAP2015 et le groupe des six ? Pour le chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre, cela insinue deux choses différentes.

Appelé à se prononcer sur ce probable rapprochement entre ces deux regroupements de l’opposition, Jean-Pierre Fabre a clairement signifié sa position par rapport à ce sujet : ‘Pas question de collaborer avec des « pseudos » opposants qui « travaillent en coulisses avec le pouvoir de Lomé II tout en se faisant passer pour des opposants ».

Il ajoute qu’« il ne suffit pas de se proclamer de l’opposition, il faut que dans votre attitude quotidienne, on constate que vous êtes de l’opposition. Il ne faut pas être un lièvre du pouvoir dans l’opposition. Il ne s’agit pas de se fondre dans un groupe si ce n’est pas possible ». Toutefois, un partenariat entre son regroupement politique et celui des six partis politiques n’est pas à proscrire. Ils pourront fédérer leurs actions pour arracher les réformes inscrites dans l’Accord politique global et rappeler au gouvernement la nécessité de la décentralisation.

« Nous, nous sommes de l’opposition, nous sommes dans CAP2015 qui est de l’opposition. Il y a un groupe qui vient d’être constitué et qui affirme être de l’opposition. Ça n’a rien d’anormal que nous puissions nous entendre avec nos amis sur des objectifs communs. C’est le contraire même qui serait anormal. La démarche la plus logique c’est de s’avancer vers l’objectif commun qui est l’alternance, la démocratie et l’Etat de droit », a-t-il conclu.

Commentaire d'article

Umalis