Education

Etat du secteur éducatif au Togo : Satisfaisant, selon le gouvernement

Sur la base des résultats de l’inspection des établissements privés d’enseignement supérieur du Grand Lomé le gouvernement togolais a effectué un diagnostic organisationnel et fonctionnel de ces établissements. La question a été au cours d’une communication en conseil.

Au regard de la mise en œuvre du cahier de charges des établissements privés d’enseignement supérieur conçu à partir du référentiel du CAMES, il en résulte que sur les 62 établissements inspectés, 49 sont de bonne qualité, 7 de moyenne qualité, 1 de mauvaise qualité et 5 de très mauvaise qualité.

Les établissements classés de mauvaise qualité ont été contraints à cesser immédiatement leurs activités de formation afin de garantir une formation de qualité aux apprenants et de leur donner plus de chance sur le marché du travail devenu très concurrentiel.

Le conseil a recommandé au ministre en charge de l’enseignement supérieur, au ministre des enseignements primaire et secondaire ainsi qu’au ministre chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de tout mettre en œuvre pour continuer ce type d’inspection sur toute l’étendue du territoire national et permettre que la jeunesse togolaise puisse bénéficier tant dans le domaine public que privé des enseignements et des formations de qualité en fermant tous les établissements qui ne répondent pas au critère de l’excellence.

Commentaire d'article

Umalis