Agro-Environnement

Oiseaux migrateurs au Togo : On en saura désormais plus sur eux !

Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières a organisé le 02 février dernier une rencontre à l’intention de ses membres du Réseau national de dénombrement des oiseaux d’eau Migrateurs. Ceci pour permettre aux professionnels des eaux et forêts d’œuvrer à la mise à jour de la base de données relative aux dénombrements internationaux d’oiseaux d’eau. L’objectif est de protéger les oiseaux d’eau du territoire togolais.

Au travers de cet atelier, les membres du Réseau national de dénombrement des oiseaux d’eau Migrateurs ont été outillés sur les différentes techniques  de comptages de ces oiseaux.

Selon M. Katchikpa OKOUMASSOU, Commandant des eaux et forêts, chef division des aires protégées et de la faune,  à la Direction des ressources forestières, il s’agit de mettre à la disposition des techniciens des eaux et forêts des outils nécessaires pour assurer la conservation et la pérennisation du rôle important de ces oiseaux migrateurs, afin de permettre au Togo d’adopter des mesures visant à sécuriser leur migration saisonnière et à assurer leur survie, conformément à l’Accord sur les Oiseaux d’Eau Migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA).

Les résultats des opérations de comptage de ces oiseaux au Togo constitueront une base statistique de tendances sur la population d’oiseaux et la diversité des oiseaux que le Togo accueille.

Sur les 56 600 Km2 de superficie qu’il  dispose, le Togo renferme  2210 km2 de zones humides, dont certaines accueillent plusieurs espèces d’oiseaux en leur servant de zones de reproduction et de transition pendant leurs migrations.

L’opération de comptage des oiseaux débute ce 06 février 2017.

Commentaire d'article

Umalis