Culture & Réligion

L’album « Mère Afrique » de l’artiste togolais Oyem disponible

Du nom d’Oyem, (on ne parle pas du terrain sur lequel les Eperviers ont disputé leurs matchs de la CAN Gabon 2017), lui c’est l’artiste de la chanson togolaise qui vient de lancer son premier album à Lomé. Composé de 14 titres, « Mère Afrique », qui expose les thématiques personnelles de l’artiste, met aussi en avant les questions relatives à l’actualité.

A l’état civil, il se nomme Odjo Oyekola Armiyawo. Dans le monde de la musique, il a fait ses premiers pas dès l’âge de 13 ans lors des semaines culturelles scolaires à travers l’interprétation des artistes locaux de la chanson traditionnelle. A travers l’album « Mère Afrique », Oyem adresse un message de prise de conscience à la jeunesse sur les compétences inhérentes aux africains.

« Sur Mère Afrique, j’ai venté les mérites du continent noir qui est le nôtre. Mère Afrique parce que d’abord l’Afrique, c’est une maman et à chaque fois qu’on parle de ‘mère Afrique’, on a cette valeur culturelle africaine que nous avons chez nous et c’est ce que j’essaie d’apporter sur cet album et redonner les valeurs de l’Afrique à notre continent et valoriser cette terre qui est la nôtre et affirmer notre identité partout où on va dans le monde, c’est-à-dire qu’on est africain et fier de l’être », a-t-il précisé.

Le poète-rappeur compte effectuer une campagne médiatique pour la promotion de son album sur le plan national, de même qu’un concert dédicace. A l’échelle internationale, une tournée européenne et nord-américaine est prévue.

Commentaire d'article

Umalis