Faits divers

Enfin la stabilité au sein du Conseil National du Patronat du Togo (CNP-Togo)

A l’issue d’une élection, Laurent Coami Tamegnon est devenu ce vendredi le président du Conseil national du patronat du Togo  (CNP-Togo). Depuis quelque temps, cette institution a traversé une crise marquée par des conflits de succession, des divisions intestines et autres situations qui l’ont fortement fragilisé.

Le vote a eu lieu en présence du Président de la Fédération des Patronats de l’Afrique de l’Ouest, FOPAO, le PDG de NSIA, l’ivoirien Jean Kacou DIAGOU. Cette élection qui met fin à une longue période de crise a eu lieu sous administration judicaire après des fraudes constatées lors d’un précédent scrutin.

Âgé de 63 ans, le nouveau patron, Laurent TAMEGNON, Directeur Général de SANECOM intervenant dans la confection des tenues et uniformes et de plusieurs autres entreprises de buanderie et d’industrie agroalimentaire, a inscrit plusieurs projets à sa liste des tâches à la tête du Patronat : l’amélioration du climat des affaires, le renforcement du secteur privé, pivot du développement économique et social, l’accompagnement des PMI/PME, la promotion de l’emploi et le renforcement de l’intégration régionale.

A l’issue de son élection ce vendredi, il a déclaré : « Le CNP doit être  un outil professionnel au service des entreprises  togolaises, il devra jouer un rôle majeur dans un cadre dynamique d’ensemble du secteur privé avec une implication plus forte dans les investissements. Je vous remercie vivement d’avoir porté votre voix sur ma personne, ensemble nous réussirons… ».

Commentaire d'article

Umalis