Société

« Engins saisis par la police, votre séjour à la fourrière est terminé »

Dans un communiqué rendu public dans le journal de 20h ce jeudi 02 février sur la Télévision Togolaise, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile a décidé de remettre gratuitement à leurs propriétaires les motos saisies par les agents de la police routière pour cause d’infraction au code de la route.

« Les conducteurs et propriétaires de motos immobilisées saisies pour diverses infractions au code de la route depuis 2014 jusqu’au 31 décembre 2016 dans toutes les sections de Division de la Sécurité Routière (DSR) à Lomé, Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong, peuvent se présenter dans ces différentes unités, du 06 au 11 février 2017 pour les formalités de retrait de leurs engins », indique la note signée par le ministre de la Sécurité, Yark Damehame.

Pour le retrait, il est demandé à ces propriétaires de se munir des pièces justificatives. « Les formalités de retrait des motos durant cette période se dérouleront sans paiement d’amendes forfaitaires ni de frais de fourrière », précise le communiqué.

Il est rappelé aux propriétaires des engins saisis de vite se présenter dans les sections de Division de la Sécurité Routière, vu que la mesure n’est pas permanente. « Passé ce délai, les engins non retirés feront l’objet d’une procédure judiciaire », rappelle le communiqué.

Commentaire d'article

Umalis