Economie

UEMOA : La politique budgétaire impactée par la dette en hausse

Selon une étude collective publiée dans la Revue économique et monétaire de décembre 2016 de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la dette influence négativement et de façon significative l’efficacité de la politique budgétaire dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Réalisée par des experts tels que M. Koffi Marc BINI Doctorant, à l’Unite de Formation et de Recherche (UFR) des Sciences Economiques et de Gestion de l’Universite Felix Houphouet-Boigny (UFHB) d’Abidjan-Cocody, Hermann Djedje YOHOU, Docteur es-Sciences Economiques, CERDI, Universite d’Auvergne (France) & UFR des Sciences Economiques et de Gestion,UFHB et WAUTABOUNA Ouattara, Professeur titulaire des Sciences Economiqueset de Gestion à l’UFHB, l’étude intitulée « Effets de l’endettement public sur l’efficacité de la politique budgetaire dans l’espace UEMOA », a été effectué dans le but de déceler les défaillances dans la politique budgétaire.

En effet, les auteurs de l’étude révèlent que «  l’impact de la politique budgétaire sur la croissance diminue progressivement quand le niveau de la dette extérieure augmente. Nous estimons un seuil critique de 48% du PIB (Produit intérieur brut)  au-dessus duquel les effets deviennent négatifs ». Il y a donc nécessité de revoir à la baisse les critères de dette de l’UEMOA.

Cela permettra, selon eux, « d’améliorer significativement l’efficacité de la politique budgétaire par rapport à la croissance économique et renforcer les progrès vers l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ».

Commentaire d'article

Umalis