Faits divers

Togo / Soupçons de tentative d’évasion : Punitions à la prison civile de Sokodé

Le journal « Liberté » rapporte que des détenus de la prison civile de Sokodé, soupçonnés de tentative d’évasion, ont été sévèrement molestés par leurs geôliers et privés de soins pendant des jours. En effet, ces actes allant dans le sens de la violation des droits de l’homme sont pour la plupart récurrents dans les centres de détention au Togo.

Le journal « Liberté », dans sa parution de ce jeudi, révèle que la semaine dernière, des détenus de la prison civile de Sokodé ont été violentés par les responsables du centre alors que ces derniers étaient sortis comme à l’accoutumée pour faire des exercices physiques.

Ces détenus ont été victimes de tortures, laissant des séquelles sur leurs corps parce qu’ils seraient soupçonnés d’avoir tenté de s’échapper de la prison.

« Ils ont été si violemment battus qu’ils sont tombés malades. Les plus fréquents sont les cas de diarrhée chronique. Certains urinent le sang et n’arrivent plus à marcher », écrit le confrère qui indique que ces derniers seraient privés de soins dans le but de dissimuler les sévices corporels subis.

A cet effet, les autorités togolaises devraient prendre des mesures afin de mettre un terme à ces flagrantes violations des droits de l’homme dans les centres de détention du Togo.

Commentaire d'article

Umalis