Faits divers

Essayez de voir le rapport entre le buzz et le business !

Tout a commencé à Bamako, le 14 janvier dernier. Le chef de l’État togolais a répondu à Hugo Clément, un journaliste de l’émission française « Quotidien », qui tentait de faire lui faire « voir le rapport » entre le renoncement de François Hollande à un second mandat et la situation politique du Togo sous les Gnassingbé. C’est alors que Faure Gnassingbé lâcha une réplique fétiche reprise depuis lors sur les réseaux sociaux.

« Monsieur Faure, votre famille contrôle le pays depuis 50 ans, François Hollande est obligé de partir au bout de cinq ans, qu’est-ce que vous avez envie de lui dire ? », demande le journaliste. Avec un air innocent, feignant la perplexité, le président togolais répond : « Je ne vois pas le rapport. François Hollande est le président de la France. Moi je suis le président du Togo… Je ne vois pas le rapport ». Ce fut pourtant un échange bref qui qui fait depuis polémique.

Oui ! Le hashtag #jenevoispaslerapport a fait à 180° le tour du monde du web, des réseaux sociaux et a finalement décroché le record du plus grand buzz de ce début d’année. Reprise par des milliers d’internautes, cette réponse pourtant judicieuse de Faure Gnassingbé est ensuite détournée, parodiée et est finalement devenue moyen de commerce.

Des T-shirts, des foulards, des casquettes et autres gadgets sont conçus et commercialisés « en solidarité » avec le président togolais. Chacun y va de son imagination. L’inspiration ne manque surtout pas et tout le monde veut tirer profit de cette réplique phare qui devient aussi célèbre que celui qui l’a prononcé et le pays qu’il gouverne sans « voir le rapport » avec le mode de gouvernance de l’ancien pays organisateur.

Commentaire d'article

Umalis