Jeunesse et emploi Justice

Prix du « Meilleur jeune plaideur engagé en faveur de la lutte contre la corruption »

Placé sous le thème « Jeunesse unie, engagée contre le phénomène de la corruption », un concours d’art oratoire a été organisé à Lomé le 20 janvier dernier dans le cadre du projet de sensibilisation sur la corruption et les infractions assimilées. Ainsi donc, le premier prix du « meilleur jeune plaideur engagé en faveur de la lutte contre la corruption au Togo » revient à Mlle Ayivi Dédé Dodji, étudiante à l’ESIG Global Success.

Organisé à l’initiative de l’ONG Alternative Leadership Group (ALG), ce concours avait pour objectif de sensibiliser les jeunes sur la corruption et de les mettre à contribution pour la lutte contre ce fléau qui met à mal le développement du Togo.

Ils étaient huit (8) candidats (hommes et femmes) en lice, venus de cinq (5) établissements universitaires du Togo notamment l’Université de Lomé, Esiag Amor Déi, Esig Global Succès, Ihéris et Esam. Toutefois, Mlle Ayivi Dédé Dodji a su en dix (10) minutes convaincre le jury par son art oratoire et sa perspicacité à prouver que la corruption est un véritable problème social.

La deuxième place de ce concours est revenue à Mlle Dontema Fabienne de Iheris et Mlle Akakpo Foly de l’Esam tandis que la 3ème place est occupée par Mlle Nikabou Marlène, étudiante à l’Université de Lomé.

Rappelons que la corruption est définie comme « l’abus d’une fonction publique à des fins d’enrichissement personnel » par l’ONG Transparency International qui depuis 1995 publie chaque année un indice de perception de la corruption.

Commentaire d'article

Umalis