Education Jeunesse et emploi

Togo : L’association ALG veut Impliquer la jeunesse à la lutte contre la corruption

L’Alternative Leadership Group (ALG), une association de jeunes a organisé ce 20 janvier un concours de plaidoiries à l’endroit des jeunes étudiants en droit. S’inscrivant dans la thématique : « Une jeunesse unie, engagée et intègre contre le phénomène de la corruption », ce concours vise à lutter contre la corruption en milieu estudiantin.

Le concours a réuni des candidats de différents écoles supérieures notamment  la Faculté de Droit (FDD) de l´Université de Lomé, de l’École supérieure d’audit et management (Esam), de l’ESIG GLOBAL SUCCESS et de l’Institut des Hautes Études des Relations Internationales et Stratégiques (IHERIS) devant un jury composé de professeurs de droit et d’anciens avocats.

A l’issue des prestations, c’est la candidate de l’ESIG Global Success qui a battu les records. Et déjà la lauréate prend la question de la corruption à cœur. « Je propose qu’on arrive à doter notre pays de beaucoup plus de moyens efficaces pour lutter contre la corruption, et j’invite surtout la jeunesse à se mobiliser parce que nous sommes la relève de demain, c’est à nous de pendre le devant pour lutter contre ce phénomène », a déclaré, Ayivi Dédé Dodji à la fin du concours.

Alternative Leadership Group (ALG) est une association de jeunes engagés dans la promotion du leadership. Fondée en 2007, elle est le résultat d’un travail de réflexion d’un groupe de jeunes décidés à apporter leurs contributions pour induire des changements positifs dans leurs communautés.

Depuis sa création, ALG a mené des actions de plaidoyer, de sensibilisation, de renforcement de capacités des jeunes sur les droits humains, à travers des « café discussions », des séminaires et forums, les Universités populaires du Leadership et de la Citoyenneté (UPLC) et les formations aux jeunes sur le Leadership, la citoyenneté et  la bonne gouvernance.

Commentaire d'article

Umalis