Agro-Environnement Développement

Pour son développement, le Togo mise sur l’agri-business

Ce lundi, une délégation togolaise a participé à Berlin au 6ème sommet sur le financement de l’agriculture. Organisé par le ministère allemand de l’Agriculture et AGCO, leader mondial spécialisé dans la conception, la fabrication et la distribution d’équipements, ce sommet ouvre la voie du développement au Togo.

Depuis peu, le Togo a voulu faire de l’agriculture un secteur innovant de développement en passant de l’agriculture de subsistance à l’agri-business. C’est un concept économique qui inclut l’ensemble des opérations impliquées dans la fabrication et la distribution de produits agricoles : production, stockage, traitement, distribution et transformation de matières premières agricoles.

L’agri-business implique une agriculture très moderne où la production est menée le plus rationnellement possible et est pleinement intégrée à la stratégie commerciale d’une grande entreprise capitaliste.

Les discussions ont abouti sur une bonne nouvelle pour le Togo. Il a été retenu pour bénéficier d’une partie des fonds alloués à certains pays dans le cadre d’un vaste plan destiné à booster le secteur agricole. A cet effet, l’Allemagne débloquera 5 milliards d’euros. Ces montants permettront au public et au privé de franchir le pas du développement.

Associé au projet, la banque Rabobank du Pays Bas accordera un chèque de 300 millions d’euros. « Le Togo sera en mesure d’attirer d’importants financements en faveur des jeunes agriculteurs », a indiqué Lambert Nayanté, le chef de la délégation togolaise au forum.

Commentaire d'article

Umalis