Faits divers

Attention : Des oignons non comestibles circulent dans les marchés

Depuis hier, une affaire d’oignons nuisibles à la santé mais présents dans les marchés défraie la chronique. Selon les informations, une importante quantité d’oignons impropres à la consommation a été déversée sur le dépotoir d’Akodéssewa, plus précisément à Sossou-Kopé dans la nuit du jeudi 19 janvier dernier.

Malheureusement, comme c’est souvent le cas, certaines personnes proches de ce quartier périphérique au sud-est de la capitale considèrent ces produits comme une manne tombée du ciel et essaient de s’approvisionner. Ainsi donc, ces oignons ont été ramassés nuitamment pour être consommés par certains et mis sur le marché par d’autres. Faute de moyens d’enquête, les circuits de ces oignons ne sont pas tracés avec précision.

D’après les recoupements, ces oignons non comestibles ont déjà trouvé preneurs dans plusieurs marchés de localités comme Adidogomé, Agoè, Hédjranawoé, Totsi et même le grand marché d’Adawlato (Lomé).

Mise au courant, une équipe de la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT), conduite par son président Emmanuel Sogadji, était sur les lieux pour constater les faits. Malgré la présence des forces de l’ordre, des riverains tentaient encore de se procurer cette denrée nocive à la santé.

Dans un communiqué publié ce mardi, la LCT met en garde : « certaines personnes ont rapidement compris et ont opté par la destruction de leurs stocks au moment où d’autres nous regardaient comme des loups enragés qui attendent un signal pour attaquer leurs proies », indique le communiqué avant de convier les opérateurs économiques à « suivre les voies légales pour la destruction des produits ou marchandises avariés et éviter de surfer sur l’ignorance des populations ».

Jusqu’à présent, les auteurs de cet acte ne sont pas encore identifiés. Vivement que les autorités compétentes prennent des mesures pour les retrouver et appliquer la loi.

Commentaire d'article

Umalis