Culture & Réligion

« Adossa-Gadaou » : Tchaoudjo a vibré sous les rythmes de fête

L’édition 2017 de la grande fête « Adossa-Gadaou » est placée sous le thème : « l’unité culturelle du peuple Tem pour un développement harmonieux et durable». Les festivités se sont déroulées sous le regard bienveillant du président togolais Faure Gnassingbé.

« Adossa-Gadaou » est une fête religieuse et traditionnelle commune aux fils et filles de la préfecture de Tchaoudjo. C’est une occasion de retrouvailles du peuple Tem, afin de renforcer son unité et réfléchir au développement de la localité. Les deux fêtes, de même origine mais différentes, sont célébrées le même jour.

« Adossa », la fête des couteaux, commémore l’anniversaire du dernier prophète Mahomet. Elle est célébrée au troisième mois lunaire islamique appelé ‘’Gaani’’ qui signifie mois de réjouissances. Toutefois, seuls les initiés aux torses nus, ont la possibilité d’user d’un couteau pour se couper n’importe quelle partie du corps sans se faire mal.

« Gadao » marque une reconnaissance aux mânes des ancêtres pour les récoltes et pour le mystère qui entoure la disparition du premier patriarche du clan Môla. Pour cette édition, plusieurs activités étaient au programme notamment une prière de circonstance, un gala de football, une parade des chevaux, la dégustation des mets traditionnels, la prestation des groupes folkloriques du terroir Tem et la danse des couteaux.

Commentaire d'article

Umalis