Culture & Réligion

Echo favorable pour le cri de détresse de l’artiste togolais Black Joe

L’information a été rendue publique depuis quelques mois : l’artiste togolais de la chanson, Black Joe, souffre d’une maladie grave qui consume ses os au niveau de la hanche. Après bilan médical, l’artiste doit subir une prothèse de la hanche. Depuis, les appels à contribution sont lancés pour venir en aide à celui qui faisait chanter jadis la jeunesse togolaise.

3.616.000 FCFA, c’est le coût total de l’opération chirurgicale qui sauverait la vie de Black Joe qui se trouve actuellement en danger. Dans un élan de solidarité, les artistes togolais ont décidé de lui venir en aide. Ainsi donc, des concerts sont organisés dans différents quartiers de Lomé afin de réunir les fonds nécessaires pour les frais d’hospitalisation.

« C’est un geste de solidarité que nous voulons montrer à l’endroit de notre frère malade. Nous voulons également montrer par là que nous pouvons dépasser nos divergences pour œuvrer pour les causes nobles », a déclaré Eric MC, membre du comité de d’organisation.

A cet effet, une série de concerts sont prévu. Le premier aura lieu le 29 janvier prochain à Sagboville (Hédranawoè, terrain de Basket des Swallows). Ensuite, les 04 et 11 février, ce sera respectivement à Baguida (Monument) et à Agoè. Avant le concert apothéose prévu à la place Anani Santos (Fréau jardin), le 19 février, une grande caravane des artistes sillonnera le grand marché de Lomé, la veille, c’est-à-dire le 18 février.

Commentaire d'article

Umalis