Société

Pour l’enseignement du droit en milieu scolaire au Togo, le RAOTEDH s’active

Le Réseau des Associations et ONG pour l’Education aux Droits de l’Homme (RAOTEDH), souhaite l’introduction de la question des droits humains dans les programmes scolaires. En conférence de presse ce vendredi, le réseau recommande aux autorités d’élaborer une politique nationale de l’éducation aux Droits de l’Homme  et de mettre en place les ressources nécessaires à cet effet.  

Introduire la question des droits humains aux programmes scolaires favoriserait selon le ROATEDH le renforcement  des connaissances et forgera les attitudes et comportements des apprenants  en vue de promouvoir et soutenir les droits de l’homme.

Les membres du réseau estiment que certaines matières enseignées dans le cursus scolaire n’édifient pas mieux les enfants que la question des droits de l’homme. En prenant pour exemple  l’Education Civique et Morale (ECM) enseignée aux cours preparatoires et moyens, le ROATEDH estime que « c’est une partie de l’éducation aux Droits de l’Homme ;  tandis que l’éducation aux Droits de l’Homme est un processus de toute la vie ».

Le réseau recommande aux autorités de prendre des dispositions afin que la question des droits notamment en matière de sexualité et de procréation soit incluse dans les programmes scolaires et de poursuivre la vulgarisation des droits de l’homme auprès de tout citoyen afin d’améliorer la connaissance des droits vitaux et l’accès à la justice.

Commentaire d'article

Umalis