Sports

Togo/CAN 2017 : C’est aussi une question de chiffres d’affaires dans le privé

Disputée au Gabon du 14 Janvier au 05 Février 2017, la Coupe d’Afrique des Nations aura toutes les attentions tout au long de son déroulement. De même, on se parlera que de ça sur les médias. Comme lors de chaque événement sportif majeur, nombreuses sont les occasions de faire de bonnes affaires dans le domaine privé.

Il faut dire que pendant cette période de grande compétition, les études ont montré que les buvettes, les supermarchés, les « fast food » et les coins « resto » qui disposent d’écrans petits ou grands pour relayer les matchs bénéficient non seulement de l’affluence des clients mais aussi d’une hausse de leurs chiffres d’affaires. Les ventes de pizzas, de frites, de bières surtout et autres produits dérivés deviennent tout d’un coup fréquentes.

De même, les commerçants ou vendeurs ambulants ont un penchant pour un nouveau marché : la vente des gadgets des supporters de différentes équipes. Avouons-le, l’amour pour son équipe favori ne s’illustre pas seulement pas l’exhibition des vouvouzela ou le concert de klaxons mais il existe une tout autre manière : porter un maillot, un bracelet, un chapeau, une écharpe à l’effigie du l’équipe ou balancer le drapeau de son pays.

Pour cela, on doit se diriger vers les vendeuses à l’instar de Kafui qui propose des gadgets pour les Eperviers au feu rouge de l(hôtel Todman : « Je dirai qu’avant le match d’hier, les gens n’étaient pas beaucoup intéresser. Mais aujourd’hui, ils achètent en prévision du match prochain. Vivement que le Togo aille de victoire en victoire pour qu’on fasse de bons chiffres. Dans certains cas, je gagne jusqu’à 15 000 FCFA par jour ».

Au vu de tout cela, dans le commerce privé, la Coupe d’Afrique des Nations est plutôt une véritable poule aux œufs d’or.

Commentaire d'article

Umalis