Agro-Environnement

L’Aavoed milite pour trouver une solution au réchauffement climatique

Le réchauffement climatique demeure aujourd’hui l’un des grands défis environnementaux. Pour contribuer à pallier ce problème, l’association Aide et action à la veuve, à l’orphelin et à l’enfant déshérité (Aavoed) lance le projet « Respect Environnement : appui aux populations vulnérables à travers la gestion bénéfique et durable de l’environnement ». Le nouveau projet a été présenté  au cours d’une conférence de presse ce mardi 17 janvier à Lomé.

Le projet « Respect Environnement : appui aux populations vulnérables à travers la gestion bénéfique et durable de l’environnement » a pour ambition d’apporter une solution durable aux populations vulnérables cibles dans les domaines d’accès à l’eau potable, de l’énergie et de la formation professionnelle dans une approche de gestion équilibrée des ressources.

« Notre environnement se dégrade et nous devons vite agir pour la protéger », estime  Kadjaka Abougnima Molgah, Présidente de l’association.

Pour ce faire, le projet s’étendra sur 7 mini projets notamment  le traitement domestique pour la production d’eau potable par la méthode sodis; le recyclage des ordures ménagères en biogaz artisanal pour la cuisine et la valorisation de l’effluent en compost pour les champs.

La fabrication des lampes à calebasse décorée et à boîtes de cannettes recyclées, lampes à calebasse solaires chargeables et installation d’un kiosque solaire ; des séchoirs-cuiseurs solaires two in one; le reboisement de l’environnement immédiat des zones cibles par la production des cultures utiles, pérennes, source de revenus ; la formation sur les différents aspects du projet en général et la diffusion d’un film documentaire sur le projet et les ecogest sont également prévus à l’agenda du projet.

22 ambassadeurs  ont déjà été formés pour la mise en œuvre du projet. Ces derniers  formeront d’autres jeunes afin de pérenniser le projet.

 

Commentaire d'article

Umalis