Finance

Assurer une meilleure rentrée des recettes fiscales

Les agents de recoupement de l’office togolais des recettes sont en formation de 10 jours depuis ce mardi 17 janvier à Lomé. Ils sont édifiés sur les techniques de recoupements fiscaux. La formation, financée par la Banque africaine de développement, s’inscrit dans le cadre du programme d’appui à la gouvernance fiscale.

Beaucoup d’entreprises usent de pratiques frauduleuses pour échapper au paiement du fisc. Un fait qui contribue à la fuite des capitaux et affaiblit l’assiette fiscale.

Pour détecter ces manœuvres, les agents de l’OTR doivent être très aguerris. C’est pour améliorer les prestations de ces derniers qu’ils sont   mieux outillés sur les techniques d’enquêtes et de recoupements fiscaux.  Des informations leur seront également fournies par les agents économiques, afin de lutter efficacement contre la fraude et l’évasion fiscale.

« Cette formation va permettre aux enquêteurs de s’assurer que les informations fournies par le contribuable sont cohérentes. Cela permet à l’OTR d’améliorer son efficacité et son efficience, et donc d’augmenter la pression fiscale effective, de lever plus d’impôts et de mieux servir le pays. A terme, c’est plus d’efficacité et plus de rentrées », a expliqué Michel Fillon, l’un des experts qui épaule l’OTR.

Au Togo, les activités informelles sont très nombreuses. Ces activités ainsi celles des entreprises opérant dans la clandestinité  font perdre à l’Etat des milliards par année.

Commentaire d'article

Umalis