Société

Violences faites aux enfants : WAO Afrique implique les enfants à la cause

L’Organisation non gouvernementale WAO-Afrique, une organisation de défense des droits des enfants  a réuni ce weekend à Lomé des jeunes adolescents autour de la problématique des violences faites aux enfants. Il s’agit d’une rencontre d’échanges de deux jours visant à impliquer ces jeunes et adolescents dans la lutte que mène WAO Afrique depuis sa création.

Ils sont des élèves, apprentis et étudiants à se réunir autour d’une même table sur l’initiative de l’ONG WAO-Afrique. Il a été essentiellement question d’apprendre aux enfants comment se protéger contre les violences qu’ils pourraient éventuellement subir.

«Notion d’enfants, de protection de l’enfant et les droits de l’enfant », « violences faites aux enfants : types de violences et leur manifestation dans les communautés », « participation des enfants à la lutte contre les violences à leur égard » sont les modules qui ont été développés au cours de cet atelier marqué par des travaux de groupe.

« Aujourd’hui nous parlons du droit et devoir des enfants mais il n’est pas évident que nos frères et sœurs qui sont encore enfants connaissent vraiment ce qu’on appelle droit et devoir de l’enfant. Quand nous allons dans nos communautés, les questions de violence sur les enfants constituent vraiment des problèmes auxquels les défenseurs des droits de l’enfant s’attèlent beaucoup. Il faudrait aujourd’hui que nous puissions associer les enfants dans la lutte contre les violences qui leur sont faites », explique GBLOKPO Koffi Amenyo de la Direction générale de la protection de l’enfance au ministère de l’action sociale, qui a fait office de formateur au cours de cet atelier.

Les violences  faites aux enfants préoccupent ces dernières années, organisations et Etat togolais qui sont en quête perpétuelle de solutions pour éradiquer le fléau. Depuis 2009, le gouvernement avec le soutien de ses partenaires a mis en place de nombreux dispositifs au rang desquels la ligne verte « 1011 » qui est une ligne gratuite mise à la disposition de la population pour dénoncer des cas de violence sur les enfants.

Commentaire d'article

Umalis