Culture & Réligion

Cinéma togolais : les acteurs veulent redonner vie au secteur

Les acteurs du monde du cinéma au Togo désirent assainir leur domaine d’activité. C’est pourquoi ils se sont retrouvés au cours d’un atelier de formation sur le thème : cinéma, mon métier. L’initiative est de l’Association Pépinière Internationale d’Acteurs du Cinéma (PIAC) en collaboration avec Level Films Communication avec l’appui de l’Ecole Supérieure des Etudes Cinématographiques et d’Audiovisuelles (ESEC).

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du démarrage de l’exercice 2017 de l’Association Pépinière Internationale d’Acteurs de Cinéma (PIAC) au Togo. Cette association est créée pour la promotion du cinéma Vert (cinéma écologique), de l’écotourisme et pour l’amélioration des conditions de vie et de prestation des acteurs du cinéma du Togo et de l’Etranger.

En 2017 ces acteurs et actrices du cinéma togolais désire que le domaine du 7ème art soit revalorisé. Pour l’occasion plus de 70 acteurs de cinéma se sont réunis pour inspecter les grands défis du secteur.

« Nous voulons quitter le Cinéma passe-temps, le Cinéma distraction, ou encore le Cinéma en entendant pour le Cinéma Profession. Ce Cinéma qui permet aux acteurs de vivre de leurs carrières et de s’assurer une bonne retraite. Comment pouvons-nous aller vers le Cinéma Profession ou faire du Cinéma notre profession si nous ne sommes pas outillés ? Si nous ne renforçons pas de temps en temps nos capacités en matière cinématographique ? Voilà pourquoi notre association a organisé cette rencontre pédagogique pour les cinéastes », explique Ange-Béatrice AKOUEGNON directrice de Level Film Communication

Par ailleurs les participants à cet atelier ainsi que les autres professionnels du cinéma ont été conviés au cours de cette rencontre à signer l’appel des cinéastes du Togo. C’est une forme de sollicitation adressée aux autorités pour faire de l’année 2017, l’année de l’envol du Cinéma togolais  à travers des actions concrètes.

Commentaire d'article

Umalis