Sports

CAN Gabon 2017 : Trois bonnes nouvelles pour les Éperviers dès le début !

D’aucuns diraient que la qualification des Éperviers du Togo à la Coupe d’Afrique des Nations Gabon 2017 n’a été que le fruit d’un hasard, certains l’amputeraient plutôt à un coup de chance. Mais, toujours est-il que l’équipe nationale du Togo est présent sur la terre gabonaise pour marquer l’histoire par sa participation. Et, déjà, à peine la compétition commencée, des raisons de bénir ciel pour ce miracle ne manquent pas.

Pour commencer, l’équipe nationale togolaise a reçu le certificat de reconnaissance de qualification pour la CAN Total 2017 de la Confédération africaine de football (CAF). C’est le capitaine des Éperviers, Emmanuel Shéyi Adebayor qui a reçu des mains d’un délégué de la CAF  le certificat de la reconnaissance de la qualification du Togo pour la CAN 2017. Rappelons que le Togo est le sixième pays ayant obtenu son billet qualificatif pour le Gabon.

De plus, dès leur entrée sur scène, les Éperviers du Togo se sont fait remarquer positivement. Opposés aux Éléphants lors de leur premier match de la CAN, ce lundi 16 janvier, les Éperviers ont rendu la tâche ardue à leurs adversaires. Le score nul à la fin du temps règlementaire montre que les Togolais ont été déterminés et combatifs.

Sans club depuis six mois et ayant été la cible de tous les commentaires désobligeants, le capitaine des Éperviers a disputé presque la totalité du match Côte d’Ivoire-Togo et a ainsi prouvé par ses performances qu’il est toujours en forme. Il s’est confié aux journalistes à l’issue de la rencontre : « Très content, mais rien n’est encore fait. Je crois qu’on est venu pour déranger cette CAN et donc c’est un bon point pris par le Togo contre la Côte d’Ivoire, le tenant du titre. Maintenant on va essayer de récupérer, parce qu’on a un match dans quatre jours contre le Maroc. C’est à nous d’être prêts physiquement et psychologiquement pour faire un match plus intéressant contre les Lions de l’Atlas ».

Comme si cela ne suffisait pas, le togolais Atakora Lalawélé s’est vu élire l’homme du match pour l’ensemble de ses œuvres en milieu défensif.  Pour le joueur de Helsinborg, un club de première division en Suède, c’est un honneur.

A cet effet, le chef de l’État togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, n’a pas manqué de félicité ses ambassadeurs en postant sur sa page Twiter : « Beau match. Bonne résistance. Bel esprit d’équipe. En avant les Éperviers »

Commentaire d'article

Umalis