Politique

Mensanh Agbéyomé Kodjo : « Il faut vite aller aux reformes au Togo»

agbeyomeLa question des reformes politiques constitutionnelles et institutionnelles continue d’animer les débats. Pour une énième fois, l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) s’est prononcé sur le sujet. Pour le président de ce parti, une organisation rapide des reformes s’impose désormais.

C’est sur le plateau de la télévision nationale, que le président du parti OBUTS, Agbeyome Kodjo s’est exprimé. Dans son intervention, Mr AGBEYOME s’est tout d’abord prononcé sur la composition des membres de la commission. L’homme politique a manifesté son inquiétude quant à la nomination de deux personnalités influentes de l’Union pour la république (UNIR, au pouvoir), Séléagodji Ahoomey-Zunu et Adji Otèth Ayassor.

Pour M. Kodjo, il aurait été bien de nommer aussi des personnalités de l’opposition pour permettre à la commission de partir sur des bases positives.

Toutefois Agbeyome Kodjo a salué la nomination des membres de la commission qui sera enfin opérationnelle, deux ans après sa création.  « Il faut que la Commission aille vite par que la vie de la nation est suspendue à ses travaux », a-t-il par ailleurs souhaité.

Depuis le 03 janvier dernier, des membres de la Commission de réflexion sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles créée depuis 2 ans, ont été nommés en conseil des ministres. La commission présidée par Awa Nana-Daboya se chargera de la mise en œuvre des reformes constitutionnelles et institutionnelles dans le pays.

Commentaire d'article

Umalis