Politique

Sortie de Gerry TAAMA sur la scène politique « Il faut mettre en place une cinquième République »

gerry taamaAprès un longue période de silence, le parti Nouvel Engagement Togolais (NET)  fait une première apparition médiatique en 2017. Occasion pour son  président, Gerry Taama de se prononcer sur les sujets brulants de l’actualité. Au cours d’une conférence tenue ce jeudi à son siège  à Lomé Gerry Taama a livré son opinion sur la mise en œuvre des réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles au Togo.

Pour le président du NET , cette sortie visait essentiellement à apporter sa pierre à l’édifice de la mise en œuvre des reformes dans le pays. A cet effet Gerry Taama de manque pas de faire des propositions. Pour lui, il est essentiel que le chef de l’Etat entame des démarches pour aboutir à une cinquième république.

«  Le NET trouve aujourd’hui qu’on ne doit plus continuer à tourner autour des questions de reformes. L’atelier du HCRRUN a abouti à des conclusions qui sont dans la droite ligne de ce qu’on a fait depuis les 22 engagements, l’APG et depuis la CVJR et nous pensons que si on n’arrive pas à obtenir un consensus au niveau de l’Assemblée nationale, il est  temps que le Chef de l’Etat prenne sur lui d’organiser un referendum pour passer à une 5ème république et consacrer une constitution qui réconcilie l’ensemble des togolais en ayant des engagements forts sur la limitation des mandats, les élections à deux tours, un code électoral équitable et qui ramène la réconciliation au niveau de l’ensemble des togolais », a fait savoir Gerry TAAMA.

Par ailleurs, cet ancien officier dénonce le fait que la commission de réflexion sur les réformes ait été mise en place sans aucune concertation avec les acteurs politiques.

Gerry TAAMA a clos son intervention en saluant le dernier regroupement de six partis politiques de l’opposition qui entendent également œuvrer pour l’obtention des réformes et l’aboutissement du processus de décentralisation dans le pays.

Commentaire d'article

Umalis